Le métier…

Classique, acoustique, flamenco ou électrique, le luthier en guitare, dessine, construit, vernit. Il se spécialise souvent dans un genre musical. Table en épicéa ou en cèdre, fond en palissandre, éclisses cintrées. Patient et rigoureux, il maîtrise le bois.

Découvre le métier, dans nos ateliers et en stage  :

La formation se donne en alternance: entreprise/école. La pratique professionnelle s’acquiert en stage chez un patron et en atelier. Le cours pratique d’atelier est destiné à consolider les bases au travers d’exercices dont l’objectif principal est la précision d’exécution et la compréhension du bois.
La formation théorique vise à acquérir des compétences en gestion, sciences, histoire de l’art, musicologie, en technologie des produits et matériaux, et en déontologie de façon à appréhender l’importance de l’interdisciplinarité.

Stage de pratique professionnelle :

Le stage de pratique professionnelle a pour but de faire découvrir, observer et acquérir des compétences professionnelles dans le métier, à l’apprenant. La durée sera de 5OOh, pour le total des 3 années de formation. La pratique est requise pour ac- céder à l’examen pratique de fin de formation.

La chapelle-atelier :

Des exercices pratiques supplémentaires sont nécessaires afin d’acquérir la dextérité, la rigueur du métier. La chapelle- atelier permet d’atteindre cet objectif.
Elle s’organise dans les ateliers spécialisés du centre de formation.
Les travaux regroupent des étudiants de 1re et de 2e année. Ils comportent 4 heures/semaine réparties sur 1 demi-journée et sont placés sous la guidance d’un formateur.
Les stages et la chapelle atelier font parties intégrantes de la formation et sont donc obligatoires.

Le diplôme :

A l’issue des 3 années de cours et de stages, un travail de fin d’études présenté devant jury donne accès au diplôme.

 

Conditions d’admission :

1. Avoir satisfait à l’obligation scolaire

2. Etre titulaire:
•    soit d’un certificat d’enseignement secondaire inférieur (y compris professionnel si antérieur à 1998) ou d’un certificat d’apprentissage;
•    soit d’un certificat du second degré de l’enseignement général, technique ou artistique;
•    soit d’un certificat du troisième de- gré de l’enseignement professionnel et avoir obtenu la qualification de 6e année;
• soit être titulaire d’un registre de commerce au moment de l’inscription.
3. Se soumettre à une épreuve de sélection organisée par le Centre et portant sur les acquis antérieurs en rapport avec la formation choisie, la culture générale et la motivation (le nombre de candidats admis en 1re année est limité).
4. S’engager à rechercher un stage complémentaire aux cours chez un professionnel formateur
5. Etre disposé à acquérir l’outillage personnel de base.

Droit d’inscription :

300 € par an.

L’investissement :

Une formation en alternance demande motivation, travail et dynamisme.
Je me destine a devenir indépendant, je dois devenir autonome, je dois donc m’engager, valoriser mon travail à l’extérieur ! Faire des démarches pour progresser et me faire connaître !
Etre disponible pour participer, en cours d’année, à un certain nombre d’activités imposées : conférences, visites de mu- sées, travaux en bibliothèque…
A l’issue des 3 années de cours et de stages, un travail de fin d’études présenté devant jury donne accès au diplôme.